Le mode de vie Zéro déchet

Mis à jour : avr. 8


Je vous ai déjà parlé du zéro déchet dans la salle de bain il y a quelque temps sans vous avoir parlé de la démarche zéro déchet au préalable, honte à moi !! J’y remédie aujourd’hui ;)

Comment s’y mettre ?

Il y a quatre mots qui nous guident dans le zéro déchet : Refuser, Réduire, Réutiliser et Composter. Ces mots résument parfaitement les gestes quotidiens que vous pouvez mettre en place pour limiter vos déchets.

Refuser

C’est un geste qui peut être difficile à mettre en place au début car nous sommes pour la plupart d’entre nous toujours d’accord pour recevoir gratuitement des objets : le stylo d’une société, un échantillon de crème dans la rue, les petits flacons de la chambre d’hôtel, les pailles plastiques et serviettes en papier, ce tod bag pas très joli mais on se dit « il pourra toujours servir » alors que vous en avez déjà une dizaine… Refusez poliment ce « cadeau » et pourquoi pas leur expliquer votre démarche !

Nous recevons quasi quotidiennement dans nos boites aux lettres des pubs de produits qui ne nous correspondent absolument pas. Les rares cas où une pub peut nous intéresser, il y a une façon de la recevoir sans pour autant créer un déchet : les newsletters ou emails de la marque. Pas d’arbres abattus, pas de déchets supplémentaires dans la nature.

Sachez qu’en installant un autocollant stop pub sur votre boite aux lettres, vous économisez 40kg de déchets par an ! Voici un lien pour vous en procurer un : https://stoppub.fr/ , sachez que vous pouvez également vous rapprocher de votre commune pour l’avoir.

Une autre action à mettre en place et qui évite des centaines de sacs plastiques jetés tous les ans par foyer, est les sacs à vrac. A la place d’utiliser les sacs en papier ou en carton, mis à disposition dans votre magasin, investissez dans des sacs à vrac (en coton bio de préférence, vous les trouverez dans votre magasin bio a rayon fruits et légumes) pour vos achats de fruits, de légumes, de céréales, de légumineuses, de biscuits... Ne vous inquiétez pas pour le maraîcher ou le caissier, ils ne vous regarderont pas comme une créature étrange car ils commencent à être habitués. Au pire des cas, ils seront étonnés et trouveront ça chouette !

Je vous rappelle qu’aujourd’hui plus que jamais, achetez c’est voter ! Il s’agit de la consom’action. Nos gouvernements sont aux prises des lobbies donc seul nous autres, citoyens, pouvons agir pour faire changer les mentalités.

Réduire

Tout d’abord faites un bilan de ce que vous avez : videz vos placards, tiroirs, l’armoire à épices … Puis faites un tri : une pile je garde, une je réutilise différemment, une je donne et une je jette. Gardez ce que vous utilisé réellement, tout ce dont vous ne vous êtes pas servi depuis 3 mois ne vous est pas indispensable : que ce soit en ustensiles de cuisines ou dans votre penderie. Dans la pile je réutilise différemment, mettez tous les objets dont vous ne vous servez pas ou qui sont bons pour la poubelle mais dont vous pouvez faire un autre usage (je développe dans la catégorie Réutiliser).

Donnez à Emmaüs ou à d’autres associations ce dont vous n’avez plus d’utilité ou qui ne vous plait plus : vous ferez le bonheur des autres et permettrez à vos affaires d’avoir une seconde vie.

Un autre avantage à réduire, c’est qu’il y a moins de ménage à faire : c’est bonus !!

Réutiliser

Optez pour des matériaux durables, évitez le jetable.. Vous pouvez également utiliser des Tupperwares en verre pour vos achats en vrac chez le traiteur, le poissonnier ou la boulangerie : plus de sac plastique ni de papiers à jeter.

Les bocaux en verres, qui étés auparavant une conserve de ratatouille ou un pot de confiture par exemple, sont de supers contenants pour ranger vos achats en vrac (céréales, légumineuses, biscuits…) lorsque vous rentrez de courses. L’étiquette s’enlève facilement avec quelques gouttes d’huile essentielle de citron.

Je parlais un peu plus haut de la pile "je réutilise", un exemple facile d’objet à réutiliser de manière complètement différente est la Tawashi : une éponge réalisée avec d’anciens vêtements usés ou troués. Je vous laisse voir cette vidéo pour en savoir plus : https://www.youtube.com/watch?v=-bJhJbNE3us .

J’ai toujours été une grande consommatrice de mouchoirs : entre les rhumes et les allergies, je n’arrive même pas à imaginer le nombre de mouchoirs que j’ai pu jeter dans ma vie ! J’ai acheté des mouchoirs en tissus il y a à peu près 6 mois et je dois dire que le volume de ma poubelle à bien chuté ! C’est plus écologique, plus économique et vous pouvez même réutiliser un vieux vêtement dont vous ne vous servez plus pour le confectionner vous-même !

Voici une liste d’articles zéro déchet que vous retrouverez dans la boutique :

Composter

Le dernier geste mais pas des moindres : le compostage.

Il permet de diviser au moins par deux la poubelle d’ordures ménagères. Testé et approuvé à la maison : au lieu de deux poubelles par semaine, je n’en jette plus qu’une tous les 10 jours !

Fruits et légumes gâtés, restes, cartons de papiers toilettes, tonte du jardin… autant de déchets qui peuvent revenir à la nature et être revalorisé au lieu d’être inutiles et de se faire incinérés ! Après quelques mois, il se transforme en composte parfait pour vos plantes et votre jardin !

Habitez en appartement n’est plus une excuse : il existe désormais des lombricomposteurs que l’on peut avoir chez soi même si l’on habite au 14ème étage en plein centre de Paris.

Il y a sûrement dans votre ville des composteurs collectifs où vous pouvez déposer vos déchets et rapporter chez vous le compost une fois qu’il sera mûr. Renseignez-vous auprès de votre mairie si vous avez un jardin : ils mettent souvent à disposition des composteurs aux habitants pour un moindre prix.

Autre avantage : pas besoin d’aller aussi souvent à la poubelle !


suivez-nous

© 2020 par Ma Box au Naturel.